top of page
  • Photo du rédacteurVanessa Delcourt

La surcharge mentale : le cerveau en surchaufe

Dernière mise à jour : 19 janv.


Surmenage et surcharge mentale

La surcharge mentale, c'est quoi ?

Avez-vous déjà eu l'impression que votre cerveau était sur le point d'imploser sous le poids des responsabilités, des informations incessantes, et des attentes pressantes ? 


La surcharge mentale n'est pas seulement une sensation éphémère, c'est un cri d'alerte de notre esprit. 

Il crie au secours ! 🛑 


Quelles solutions contre la surcharge mentale ?


Pour trouver VOTRE solution, plusieurs étapes :


📈 Mesurez cette satanée charge mentale

🔸faites votre auto-évaluation : imaginez une échelle de charge mentale, de 1 à 10. Où vous situez vous aujourd'hui ? Et demain ?

🔸mettez en place votre journal de surcharge mentale : prenez quelques minutes chaque soir pour noter les moments où vous vous sentez submergé et quel a été le déclencheur

🔸faites un test sur internet : je n'ai pas expérimenté ces tests, mais ils représentent une ressource possible pour quantifier votre charge mentale


🌊 Identifiez les sources potentielles de votre surcharge mentale

🔸L'équilibrisme entre obligations et tâches multiples

🔸La pression constante de performance et la peur d'être jugé

🔸L'avalanche d'informations amenée par la technologie

🔸Le manque de soutien

🔸Votre propre tendance au perfectionnisme et à l'auto-exigence

🔸La confusion due au manque d'organisation ou de clarté

🔸Les incertitudes et changements

🔸Les conflits de rôles (parent, professionnel, ami...)


🌱 Travaillez sur VOS solutions !

Il est crucial pour cela d'identifier les éléments qui pèsent le plus dans votre balance personnelle et de trouver VOS propres clés pour les alléger.


Pas toujours facile de le faire seul. Si besoin, pensez à vous faire aider.


Les automatismes et les habitudes aident au réguler la charge mentale

Quand la charge mentale explose, appuyez vous au maximum sur vos automatismes et vos habitudes ! 

🚫Laissez tomber les injonctions du développement personnel !

Vous y reviendrez plus tard ! 


Le développement personnel nous recommande de repousser nos limites, de sortir de nos habitudes, de sortir de notre zone de confort ...


Alors, je dis oui, pour créer de la flexibilité mentale. 

Cette flexibilité est une réelle alliée face aux tumultes et aux difficultés de la vie. Et c'est aussi un vrai levier de croissance personnelle. 


🚫 Mais je dis non, quand vous avez le sentiment que vos ressources s'amenuisent et que tout s'emballe autour de vous. 


Dans ce cas, vos habitudes et nos automatismes sont là pour vous libérer de la place de cerveau ! 


🌱 Ne pas avoir à réfléchir à la tenue que vous mettez le vendredi, où vous allez vous garer sur le parking du bureau, avec qui vous mangez ce midi et à quelle heure ...

🌱 Limiter au maximum le besoin de prendre des décisions.

C'est ce qui vous permet de vous concentrer sur des réflexions à plus haute valeur ajoutée ! 


Laissez la routine apaiser votre esprit ! 


Mes trucs à moi éviter la surcharge mentale

Mes carnets pour libérer de l'espace de cerveau


Mes carnets, ma botte secrète anti surmenage


Ma botte secrète pour calmer mon cerveau 🧠 quand il est en surchauffe : mes carnets 📒📒 ! 


Alors, mes carnets sont précieux. 

J'en ai partout. Je les achète pas 10. Ils sont tout simples, mais efficaces. 


Chaque carnet à un titre ... un peu de structure quand même !


🔎 A quoi me servent -ils ? 

Chaque idée, chaque question, chaque tâche, je la note. 

Cela libère instantanément de l'espace dans mon esprit, lui permettant de respirer et de passer à autre chose. 

C'est une véritable bouffée d'oxygène pour mon cerveau !


🌟 Mon plus précieux : celui posé sur ma table de nuit.

Il m'a évité bien des insomnies 💤 ! 

Si au moment de me coucher, mon cerveau part en vrille, je prends le temps de noter les idées qui me polluent. Je m'endors alors paisiblement, sachant que rien ne sera oublié. 


Parfois, noter seulement la tâche, n'est pas suffisant. J'ai besoin de noter une ébauche de plan d'action.

C'est étonnant de voir comment transformer une idée en quelques étapes concrètes peut calmer le tumulte intérieur. 


Le tricot pour laisser mon cerveau faire du tri, du ménage et m'offrir des fulgurances


Le tricot comme remède anti surmenage

30 mn de tricot par jour ..... mon secret insolite pour améliorer mon efficacité au boulot ! 


Oui, vous avez bien lu : je tricote. 

Et non, ce n'est peut-être pas le summum du glamour, mais c'est mon petit rituel magique ! 


Cet été, avec la chaleur, j'avais laissé tomber cette habitude. 

Mais récemment, j'ai renoué avec cette pratique, et vous savez quoi ?


J'ai pris conscience que ce moment de pause manquait à mon cerveau. 


🌱 Imaginez : les mains occupées, mais l'esprit libre de réfléchir et de démêler les fils de mes pensées. 

C'est dans ces instants de tranquillité active que mon cerveau trouve la clarté, les réponses à mes interrogations professionnelles et des nouvelles idées innovantes.


🌱Depuis que j'ai réintégré ces 30 minutes de tricot dans ma routine, mes journées de travail sont plus fluides, plus productives et plus créatives surtout ! C'est souvent à ce moment là que j'ai des fulgurances ! 


Sous la douche aussi parfois, ou en me brossant les dents 😉 


Alors, non, pas besoin de vous mettre au tricot (sauf si cela vous tente !).

L'essentiel est de trouver cette activité qui permet à votre corps de se détendre et à votre esprit de s'évader.

Que ce soit la marche, le jardinage, ou même la peinture, trouvez votre moment de pause bénéfique !


8 vues0 commentaire

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page