top of page
  • Photo du rédacteurVanessa Delcourt

Améliorez votre image de vous avec la fenêtre de Johari

Dernière mise à jour : 14 mai

La fenêtre de Johari

La fenêtre de Johari

La fenêtre de Johari est une méthode de représentation de la communication entre deux entités.

Elle a été créée par Joseph Luft et Harrington Ingham en 19551.

Le mot « Johari » est tiré des premières lettres des prénoms de ses inventeurs


Cette méthode permet de classifier les différentes informations sur une personne (ou sur soi), en fonction ‘de qui’ elles sont connues. Elle permet ainsi une meilleure connaissance de soi.

Et quand ces informations relèvent du champs des qualités et des compétences, elle peut permettre d'en prendre conscience et de renforcer l'image que l'on a de soi.


Fenêtre de Johari

Les différentes zones de la fenêtre de Johari

Zone publique : contient ce que nous savons tous.

Nos activités, nos études, nos compétences, notre situation personnelle, notre milieu social, nos attitudes automatiques … C’est l’espace dans lequel vous vous sentez libre d’être vous-même et vous permettez aux autres de voir qui vous êtes.

Qu’est ce que tout le monde sait de moi ?


Zone aveugle : contient ce que les autres savent de vous, mais dont vous ignorez.

Cette zone représente l’image qu’ont les autres de nous mais que nous ne connaissons pas. Tout cela nourrit ce que les autres pensent ou disent de nous, sans nous en faire part Pour explorer votre zone aveugle, demandez du feedback.

Qu’est-ce que les autres savent de moi ? Qu’est ce que j’apprends de leur feedback ?


Zone cachée ou privée : contient les informations intimes, c’est-à-dire celles que vous connaissez mais que les autres ignorent.

Ce sont les informations que nous ne jugeons pas nécessaires de transmettre à autrui ou que nous n’avons pas pensé à révéler. Il se peut par exemple que vous n’ayez jamais dit, par pudeur, que l’altruisme occupait une grande place dans votre vie et que vous consacriez vos week-ends à aider les plus démunis. La zone cachée est alimentée à la fois par une action consciente et par des réflexes inconscients. Dans un autre sens, il se peut aussi que vous cachiez à votre entourage que vous êtes quelqu’un de très jaloux, possessif ou colérique en donnant une apparence joviale.

Qu’est ce que je veux révéler de moi ? Qu’est ce que les autres pourraient aimer apprendre sur moi ?


Zone inconnue : contient à ce que vous et les autres ne savent pas de vous

Nous avons tous du potentiel inexploité, des talents et des ressources que nous n’avons pas encore exprimés, mais aussi des désirs et des besoins que nous gardons enfouis en nous sans le savoir. Les informations contenues dans cette zone sont donc inconnues de nous et des autres. C’est une zone inexploitée.

Qu’est ce que je pourrais apprendre sur moi, que tout le monde ignore ? Comment ?


Les utiliser la fenêtre de Johari pour améliorer son estime de soi


Tout ce qui augmente la « zone publique » améliore l’estime de soi.

Pour passer la zone aveugle en zone publique :

Ecouter, accueillir les feedbacks constructifs, oser solliciter l’avis de son entourage. Face aux critiques, les accueillir comme source de progression et savoir remercier son interlocuteur de sa franchise même si ce n’est pas agréable.


Pour passer la zone cachée/privée en zone publique :

L’outil principal est d’oser exposer son authenticité.


Pour transformer la zone inconnue en zone privée :

C’est une expérience favorisée par le fait de sortir de sa zone de confort : faire de nouvelles activités, relever des défis, explorer, faire de nouvelles expériences, accueillir la nouveauté. Soyons curieux et audacieux !

Peut aussi survenir lors d’une réussite, d’une épreuve, ou en affrontant un traumatisme. Par exemple, en s’appuyant sur ce que nous a appris une souffrance, on se découvre des forces et des ressources insoupçonnées. « Je ne suis pas ce qui m’arrive, je suis ce que je choisis d’en faire ».

Transformer une zone inconnue en zone publique

Cela peut aussi survenir lors d’une réussite de groupe Par exemple, en s’appuyant sur ce que nous a appris une souffrance, on se découvre des forces et des ressources insoupçonnées. « Je ne suis pas ce qui m’arrive, je suis ce que je choisis d’en faire ».


 

A vous de jouer maintenant !


Etape 1 : Complétez la zone publique et la zone cachée de la fenêtre de Johari avec vos compétences et vos qualités


ZONE PUBLIQUE (connu de moi et des autres)

-

-

-

ZONE AVEUGLE (connu seulement des autres)

-

-

-

ZONE CACHEE/PRIVEE (connu seulement de moi)

-

-

-

ZONE INCONNUE (inconnu de moi et des autres)

-

-

-


Etape 2 : Réfléchissez aux actions que vous pourriez mener pour remplir la zone aveugle. Comment mieux comprendre quelles compétences les autres savent que j'ai et dont je n'ai pas conscience ?


Etape 3 : Réfléchissez aux actions que vous pourriez mener pour remplir votre zone publique !

  • Comment transférer des éléments de ma zone intime vers ma zone publique ?

  • Il y aurait-il un intérêt à passer des éléments de ma zone cachée à ma zone publique ? si oui, comment ?

  • Comment identifier les éléments de ma zone inconnue ? Dans quelle nouvelle activité je peux me lancer pour développer/découvrir de nouvelles compétences ?


Et maintenant, passez à l'action !

-------------------------------

Envie de discuter de la fenêtre de Johari, n'hésitez pas à prendre un rdv Découverte : bit.ly/3F2u7B2

355 vues0 commentaire

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
bottom of page