top of page
  • Photo du rédacteurVanessa Delcourt

Stress ou anxiété, quelle différence ? Et comment faire du stress un allié ?

Dernière mise à jour : 19 janv.


Les symptômes physiologiques et stress et de l'anxiété


Stress ou anxiété : comment les différencier ?

Il est important de savoir les différencier car le stress peut être un moteur, mais l'anxiété non!

Le stress est un état d'inquiétude ou de tension mentale causé par une situation difficile.

Il s'agit d'une réponse humaine naturelle qui nous incite à relever les défis et à faire face aux menaces auxquels nous sommes confrontés dans notre vie. Le stress est généralement déclenché par un agent de stress. Il s'agit d'un état de tension nerveuse, une réaction physique naturelle et normale du cerveau et du corps en lien avec une situation considérée comme dangereuse ou menaçante.


L’anxiété, quant à elle, est une vague et parfois intense sensation de danger et de malaise.

L’anxiété est généralement déclenchée par des causes intrinsèques, telles que le fait de penser de façon négative à un évènement qui pourrait survenir dans le futur. Souvent, les pensées vont s’enchaîner et le scénario que la personne se crée devient de plus en plus catastrophique.

L’inquiétude peut être ressentie même si ce qui fait peur n’est pas présent dans la réalité ou ne risque pas d’arriver, car la personne anxieuse visualise sa peur à l’aide de son imagination et cela suffit amplement à déclencher son système d’alarme.

C’est en quelque sorte la peur d’avoir peur. Le système d’alarme s’emballe.


L’anxiété et le stress peuvent cohabiter.

Par exemple, si vous vivez un harcèlement moral au travail, vous allez ressentir un stress lorsque la situation va se produire, et ressentir de l’anxiété quand vous allez penser au lendemain.


Le stress et l'anxiété peuvent tous les 2 déclencher des signes de 4 types :

réactions physiologiques, cognitives, émotionnelles et comportementales, ce qui fait qu'ils peuvent être confondus.


Alors, comment les différencier ?

Stress ou anxiété : le déclencheur est différent (généralement extrinsèque pour le stress et intrinsèque pour l’angoisse).


Le stress est en général ressenti de manière assez vive, alors que l’anxiété est un phénomène plus latent.

Les symptômes de stress seront plutôt de type - accélération de la respiration - sensation courte de surmenage - augmentation du rythme cardiaque

Le stress a des répercussions sur le corps et le mental, mais celles-ci ne durent pas dans le temps.


Les symptômes d’anxiété sont du type :

- troubles du sommeil - palpitations cardiaques - perte d’appétit - engourdissements, - irritabilité ….


Si l’anxiété perdure et n’est pas traitée, elle peut engendrer des dégradations de la qualité de vie, tant sur le plan psychologique que physique.


Alors, ne laissez pas l’anxiété s’installer !


Ne laisse pas les mauvaises pensées paralyser ton esprit ; apprends leur à danser

Pour calmer l'anxiété :

- n'hésitez pas à pratiquer des activités anti-stress (la respiration, la méditation, le yoga, la sophrologie…), - changez votre mode de vie pour limiter les sources de stress - faites vous accompagner (hypnose, PNL ..).


En ce qui me concerne, c'est yoga tous les matins. Cela changé tout pour moi, de prendre ce temps calme pour moi avant de démarrer la journée. Et cela m'évite que la machine à ruminer démarre de bon matin !


Le stress pourrait-il devenir un allié ?

Il serait possible de prendre du bon côté la tension ressentie dans le ventre et les battements cardiaques redoublés et d’en faire une énergie pour réussir.

Quelle bonne nouvelle !


En effet, des chercheurs qui étudient les liens entre corps et esprit ont récemment démontré que le stress présenterait certains avantages (motivation, mise en mouvement ...) à condition de changer notre façon de l’appréhender.

Il pourrait même devenir notre allié, avec à la clé : meilleure santé physique, pensée plus claire, résistance mentale et productivité accrues.


Pas question de nier qu’un excès de stress est dangereux pour le corps et pour l’esprit – cancers, maladies cardiaques, maladies du foie, accidents, maladies pulmonaires et suicides : les six principales causes de décès en Occident lui sont associées.


Mais il a été observé par exemple que des personnes ayant une vision négative du vieillissement adoptent globalement des habitudes de vie moins saines, sont moins enclines à consulter un médecin, vieillissent moins bien et meurent plus tôt que celles qui en ont une vision positive …

C’est l'état d’esprit qui exercerait une influence sur nos réactions face au stress.


Un état d’esprit positif : - focaliserait l’attention sur les possibilités qui s’ouvrent à nous plutôt que sur les effets désagréables du stress - favoriserait l’émergence d’émotions positives, comme l’affection ou la joie, en parallèle des ressentis négatifs. Et grâce à ces affects agréables, l’état d’esprit positif atténuerait la part inutile du stress qui dégrade notre motivation par exemple


Il a été aussi été constaté que chez les personnes qui considèrent le stress comme une source d’amélioration, plutôt que comme un facteur invalidant, l’organisme régule mieux la libération de cortisol et d’un composé appelé « sulfate dedéhydroépiandrostérone ». Il s’agit d’une hormone qui serait impliquée dans des phénomènes de régénération nerveuse après le stress.


Alors, changeons notre état d'esprit face au stress pour en faire un allié !


Faire du stress un allié en 4 étapes

4 étapes pour faire du stress un allié


Source : la clinique e-santé, Cerveau et Psycho N° 153, (Catherine Lange, journaliste scientifique)


12 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page